Les grandes dates : de 1901 à nos jours

1901

Une fonderie, usine de cylindres de laminoirs est installée par Delattre et Frouard près de la gare. Cette entreprise est occupée aujourd’hui par TRW. On y fabrique des freins à disque depuis 1968.

22 novembre 1918

Les soldats français sont reçus en grande pompe. La ville redevient française.

1920

Le marché devient hebdomadaire.

1922

La chorale Sainte Croix est portée sur les fonds baptismaux.

1925

Le vélo-club « L’Hirondelle » se met sur les routes.

1927

Nicolas Weiland devient le premier président de l’Associations des Commerçants de la ville.

1930

Nicolas Schidler fait rouler son premier bus.

1936

Les casernes de la cité d’Assas sont construites. Elles portent aujourd’hui le nom de résidence des Pierres Hautes.

1938

La Société Avicole de Bouzonville prend son envol.

1939

Les Bouzonvillois sont évacués à Chauvigny dans la Vienne. Ils reviendront en 1940 pour voir leur ville occupée par l’armée allemande. Ils seront à nouveau allemands jusqu’au 27 novembre 1944.

1940

Le pont Vauban est détruit.

1944

Les combats de la libération causent des destructions importantes. 139 maisons sont en ruine. Les travaux de reconstruction s’échelonneront sur plus de dix ans.

1949

Gerlach s’installe route de Guerstling.

1954

Le groupe scolaire du centre est inauguré par Monsieur Robert Schuman.

1958

Formation du C.O.B. : les Bouzonvillois peuvent pratiquer le football et le handball.

1960

Un lycée professionnel est mis en place grâce aux entreprises locales, il devient inter-entreprises en 1970. Il est maintenant installé à Boulay.

1963

Les associations de Bouzonville sont fédérées grâce à Culture et Loisirs.

1967

Ouverture des portes du C.E.S., route de Thionville. Il porte actuellement le nom historique d’Adalbert. Un terrain de sport, un gymnase puis une piscine sont construits dans le même quartier : c’est le complexe sportif Norbert Noël.

1969

Début de la construction des habitations de la Saint Charles. De nombreux lotissements suivront : Saint Charles, Aidling, Belle Croix, la Petite Suisse.

1979

Le jumelage Bouzonville-Rehlingen est officialisé. Les rencontres inter-frontières continuent.

1989

Enfin, une salle des fêtes donne à la ville un lieu de concert convenable.

1989

La zone industrielle Saint Eloi donne des possibilités d’implantation de nouvelles entreprises.

1993

Bouzonville fête sa rue de la République. La fête commence et continuera chaque premier samedi de juillet.

1997

Du nouveau à la poste : la flamme nouvelle est arrivée sur le courrier en partance.

1999

L’abbatiale est classée monument historique.

2000

Le Petit Montmartre attire à Bouzonville des milliers d’amateurs d’arts.